Make your own free website on Tripod.com

Freedom of Expression Committee

Letter to UofO Pres. Gilles Patry, from Françoise Breault, 4 April 2007
Home
Response from the Government of Ontario
REGISTRATION: 2007 AC as Protest
About the Activism Course
Letter: ES Exec to Dean - March 2007
Letters of Support 2006
Letters to Patry in 2007
Replies from Patry 2007
Call to Action
Action Campaigns
Campagnes en français
Student Legal Actions
Press Releases
Petitions
Contact Us
Links

Françoise Breault,
Enseignante et travailleuse social, à la retraite

Bonjour M. Patry,

Je me présente. Après une carrière dans l’enseignement et en travail social, je suis présentement « en principe » à ma retraite. En pratique toutefois, mon temps et mon énergie est consacré à travailler à un monde plus juste et équitable. Jamais, je n’aurais cru vivre assez vieille pour constater une telle détérioration de la démocratie….

Nous assistons présentement à un assaut sans précédent à cette démocratie… Vous avez possiblement lu ou entendu parler Une brève histoire de l’avenir de Jacques Attali, Un autre monde contre le fanatisme du marché, de Joseph Stiglitz, ex-économiste en chef de la Banque mondiale, Comment les riches détruisent la planète, de Hervé Kempf, reporter au journal Le Monde… Ce qu’ils ont en commun? Tous dénoncent le déficit démocratique actuel…

J’ai donc la plus grande admiration pour les citoyens qui oeuvrent à la sauvegarde d’une vraie démocratie, une démocratie qui travaille réellement au mieux-être de la majorité des citoyens et dénonçent une façade démocratique qui se résume principalement à être la courroie de transmission d’une dictature économique.

Denis Rancourt, professeur à votre Université, fait partie de ces personnes qui prennent leur rôle de citoyen au sérieux. Le cinéma Politica et les cours qu’ils proposent sont des moyens concrets pour que notre démocratie ne devienne pas une coquille vide…

Aussi, je déplore vivement les agissements des Dr André Lalonde et Dr Richard Hodgson visant à nuire au professeur Denis Rancourt et à discréditer son action.

Dans notre monde, les forces de l’argent, ces Goliath, sont peu nombreux mais puissants…. « La raison du plus fort est toujours la meilleure » disait La Fontaine…. Dans cette bataille pour un monde plus juste, plus égalitaire, les citoyens, ces petits David ne réussiront que s’ils sont solidaires….

En espérant M. Patry, que « la raison du plus fort » ne soit pas ce qui guide votre décision et que vous ayiez le courage d’appuyer M. Rancourt et de vous ranger solidairement avec les citoyens de ce monde qui refusent un bâillonnement de la démocratie…

Françoise Breault




I didn’t speak up
by the Rev. Martin Niemoeller

In Germany,
the Nazia first came for the communists,
and I didn’t speak up
because I wasn’t a communist.
Then they came for the Jews,
and I didn’t speak up
beacause I wasn’t a Jew.
Then they came for the unionists,
and I didn’t speak up
because I wasn’t a trade unionist.
Then they came for the Catholics,
and I didn’t speak up
because I was a Protestant.
Then they came for me,
and by that time
there was
no one left
to speak for me…

back to: Letters to Patry 2007